L’ingrédient magique pour des balades sereines

L’ingrédient magique pour des balades sereines

L’ingrédient magique pour des balades sereines

Maintenant que j’ai votre attention avec mon titre racoleur, je voulais ce mois ci aborder la notion de « Rattache ton chien quand tu vois quelqu’un arriver ou garde le en longe si tu n’as pas de rappel ».

Voici 3 ans que je fais ce métier et j’ai pas mal d’anecdotes à raconter sur le nombre de chiens croisés avec des clients qui nous ont foncé dessus avec zéro rappel. A chaque fois la même phrase :

« Ne vous inquiétez pas, il est gentil ! » qu’il dit le gars (ou la femme hein) qui ne rattache pas son chien !

Toi avec ton chien que tu lâches alors qu’il ne répond pas à ton rappel, Toi qui es sur ton téléphone pendant que ton chien se balade tranquillou et vient à notre rencontre, Toi qui crois tout savoir sur les chiens (tu en as eu toute ta vie donc tu sais de quoi tu parles) et qui penses que c’est normal que ton chien aille voir tout le monde, Toi qui penses que « Tous les chiens savent se débrouiller entre eux », Toi qui penses que tous les humains aiment les chiens, que c’est rigolo quand ton chien court après un jogger ou un vélo (bah oui il est gentil en fait, il fera pas de mal !), Toi qui penses que le chemin est à toi et à ton chien, Toi qui me dis que mon chien est méchant parce qu’il grogne à l’approche du tien (« alors que le tien est gentil »), Toi qui t’excuses parce que « d’habitude ton chien est gentil  » et que tu comprends pas pourquoi cette fois il a « pas été gentil », Toi qui m’engueules parce que je te demande de rattacher ton chien, toi qui ne comprends pas pourquoi de plus en plus d’endroits sont fermés aux chiens, Toi qui te moques parce que la dame en face a porté son chien de 5kg quand ton chien de 30kg est arrivé en courant sur elle, Sais tu que…

Je te connais bien, toi, avec ton chien « gentil » ! J’ai été ce « toi » qui n’attachait jamais son chien. Lilou, ma première compagne, était ce chien « passe-partout ». Elle était en permanence en liberté. Nous étions ce binôme (enfin surtout moi) qui regarde avec un soupçon de mépris cette personne qui portait ce chien à notre approche, ou qui nous demandait de la rattacher. A l’époque, je n’avais pas mesuré l’impact émotionnel de notre approche tant pour la personne que pour le chien qui arrivait en face. J’étais même persuadé que c’était leur comportement qui avait amené leur chien à être comme ça. Et puis, un jour…il y eu La Belette…Et j’ai compris…

A cause de toi et de ton :

  • Laxisme
  • Egoïsme
  • Manque de connaissances
  • Manque de civilité
  • Manque d’entrainement
  • Manque d’anticipation
  • j’menfoutisme

Il y a des conséquences sur les gens qui te croisent, toi et ton chien « gentil » ?

  • Des chiens dont les balades se cantonnent au quartier parce que leurs humains ont trop peur de te rencontrer.
  • Des chiens muselés parce leurs humains ont trop peur de te rencontrer et d’être responsable d’une blessure.
  • Des chiens réactifs en entrainement qui régressent à chaque fois qu’ils te rencontrent.
  • Des chiens qui deviennent réactifs à cause de ces rencontres forcées qu’ils gèrent difficilement.
  • Des sportifs qui ne courent plus en forêt par peur de te rencontrer.

Alors ne vous méprenez pas ! Je n’ai rien contre le chien libre, au contraire !

Régulièrement au cours de mes rendez-vous, j’accompagne les propriétaires dans le travail du rappel et du lâcher-prise pour permettre à leur chien d’être lâché.

J’organise des balades sociales, offre la possibilité à mes clients de se rencontrer entre eux via les réseaux sociaux pour que leurs chiens aient une vie sociale et puissent se rencontrer en liberté.

Ma chienne est quotidiennement lâchée et rencontre des congénères régulièrement lors de balades organisées.

Mais parce que le chemin appartient à tout le monde lorsque nous croisons des gens nous rattachons pour permettre à chacun de profiter de sa balade sereinement.

La règle est simple :

Toi qui a un chien « gentil », si ton chien est lâché et que tu vois un humain arriver ou un humain avec un chien attaché arriver en face de toi, tu rappelles ton chien et tu rattaches le temps du croisement. Cela sous entend que ton chien revient quand tu le rappelles bien sur !

Si ce n’est pas le cas :

  • Tu gardes ton chien en longe (tu en trouves des supers dans la boutique ici )
  • Tu m’appelles pour que je t’aide à travailler ton rappel.
  • La prochaine fois que je te croise je lâche mon gentil Matin de Naples de 70kg ou je me transforme en loup garou…

Notre liberté et celle de notre chien s’arrêtent là où commence celle des autres.

Je me doute que cet article ne vous concerne pas mais n’hésitez pas à le partager si vous connaissez un propriétaire de chien gentil 😉

X