Comment vous faites pour vous y retrouver ?

Comment vous faites pour vous y retrouver ?

Comment vous faites pour vous y retrouver ?

Ce week end j’ai eu le plaisir de rencontrer un chien dont les propriétaires ont refusé le port du collier étrangleur qui leur avait été demandé lors de cours d’éducation. Bravo ! Il est loin d’être évident de refuser un outil conseillé par un « sachant » (personne pro ou non considérée comme ayant les compétences pour) de l’éducation canine.

Je me demande comment vous faites, vous propriétaires, pour vous y retrouver ?

J’ai reçu un magazine commercial qui vente les mérites du collier électrique comme un moyen d’éduquer les chiens et de « rassurer les propriétaires »…

J’ai vu des martinets au rayon animalerie d’un magasin discount et des colliers étrangleurs appelés « collier d’éducation » dans une animalerie.
On m’a raconté que pour apprendre au chien le refus d’appât, on pouvait lui tordre la babine ou pour éviter qu’il saute, il était efficace de lui mettre un coup de genou sur le sternum.
J’ai entendu parler d’alpha roll (forcer un chien à se mettre sur le dos) et de prise par la peau du cou par un vétérinaire.
La maltraitance est banalisée au milieu des colliers aux phéromones déstressants, tout à côté des des friandises 100% naturelles, pour le meilleur pour notre chien.
Et puis…
J’ai lu sur internet le tout et son contraire, sur la dominance, sur l’éducation positive, sur l’utilisation de la cage ou non, sur le barf, sur les croquettes, sur le type de harnais à utiliser.
J’ai entendu dire qu’il fallait que le chien soit libre et lui-même et que les activités physiques étaient contre-nature, j’ai entendu qu’il fallait arrêter les jeux de balle, et puis j’ai vu un border se lancer à lui même des bâtons…
Dernièrement, j’ai appris que les chiens n’aimaient pas les caresses. 

Ca me fait penser au jour où je suis devenue une jeune maman paniquée (je suis toujours jeune mais un peu moins…paniquée !) et que parmi mes nombreuses lectures certaines se contredisaient. Et puis je me retrouvais devant mon bébé pleurant et je n’avais toujours pas la solution.
A un moment, j’ai fermé les livres et internet, je me suis fiée à mon instinct, à ce que je ressentais qu’il fallait que je fasse, avec toute la bienveillance dont je pouvais faire preuve. 

Ce petit papier pour vous dire que la seule chose que vous devez refuser c’est la maltraitance, l’obéissance par la peur et le risque de la douleur. Voulez vous que votre chien est mal ou est peur de vous pour répondre à votre demande ?
Apprenez à connaître VOTRE chien, à comprendre qui il est, à connaître ses motivations personnelles, sa sensibilité, sa personnalité.

Certains chiens n’aiment les caresses, et le votre ? 
Comment savoir si votre chien aime les caresses ? Est ce que c’est une récompense réelle pour lui ou est ce finalement un plaisir personnel pour vous ?

Lisez, renseignez vous, prenez tous ce qu’on vous dit et remettez le en cause, demandez des explications, les études qui ont pu être faites sur telle ou telle « vérité ». Ne laissez personne vous faire croire quelque chose que seule son expérience ou seules ses lectures ont pu vérifier. Prenez du recul, soyez critique et dans un second temps voyez comment vous pouvez l’aborder avec VOTRE chien. Je pense qu’il faut faire preuve d’humilité face à cet autre à qui nous imposons tant de règles qui ne sont pas les siennes. 

Si vous avez besoin d’aide ou d’accompagnement, vous pouvez trouver aujourd’hui des éducateurs professionnels et des clubs canins qui apporteront des solutions respectueuses des émotions et de l’intégrité de votre compagnon.
Si vous ne savez pas où les trouver vous pouvez contacter « La Team Cap Dog » sur Facebook qui pourra vous apporter les coordonnées dont vous avez besoin. 

X